5 conseils pour gérer facilement le confinement en famille

J’ai longtemps hésité à écrire à ce sujet, vu le nombre de conseils que vous recevez déjà tous les jours et le nombre d’article déjà paru. Au final, en regardant le journal de ce soir, j’ai réalisé que quelques conseils différents pourraient peut-être aider, vu le prolongement de ce confinement.

1. Gérer l’espace de vie

Vous êtes confinés le plus souvent à deux, 3 ou 4, parfois plus, dans un espace réduit, sans pouvoir sortir comme vous le voulez. Il est primordial de gérer l’espace de vie et l’organisation de celui-ci. Il est donc indispensable de prévoir l’espace de chacun, de vous réserver des moments privilégiés, prévoir les tâches quotidiennes etc.. Et donc pour cela, il faut :

  • établir un planning où tout le monde est occupé :
    • heure du réveil/heure du coucher (ce ne sont pas des vacances, gardons le rythme)
    • les tâches ménagères, (qui fait quoi, quel jour, quelle heure)
    • les moments de travail/ moments d’étude,
    • les moment de détente ensemble (jeux, activités, séance de gym)
    • les moments de détente individuels (gérer les écrans et le temps passé devant, les jeux, le gsm)

2. planifier les moments d’étude

Vos enfants vont recevoir des devoirs et leçons à réaliser pendant ce confinement. Il est important de gérer le moment et l’endroit où ces « devoirs » vont être réalisés. C’est l’occasion pour votre enfant d’apprendre l’autonomie et de pouvoir réaliser ses écrits seul. Pendant ce temps, vous pouvez peut-être effectuer votre travail. Prévoyez un moment de pause pour vous et pour lui. Il est aussi important que les pauses (10 minutes et dîner/souper) ne servent qu’à ça, un moment où on se retrouve et on parle d’autre chose que des devoirs ou du travail. Prévoyez un petit planning qui est destiné à votre enfant (avec son aide, pourquoi pas) :

  • Un moment fixe tous les jours pour le travail
  • Autonomie (il doit gérer la quantité de travail : si par exemple 50 feuilles on calcule jusqu’à la fin des vacances de Pâques et on divise les 50 par le nombre de jour SAUF LE DIMANCHE c’est REPOS !!)
  • Un moment où il pourra vous poser les questions pour la matière non comprise (quand serez-vous disponible ?)
  • La matière qu’il doit faire par jour (soit un peu de chaque matière tous les jours OU une matière précise)
  • Les moments où il pourra jouer. Pourquoi ?? le fait que votre enfant puisse accéder à ses jeux quand il veut, crée une tension/frustration quand il en est privé. Par exemple, coupez le wifi de 09 hr à 12 hr et de 18 hr à 19 hr (moment possible pour les tâches et études), cela réduira le stress, puisque de toute façon, il n’aurait pas pu y accéder et pourra mieux se concentrer sur ce qu’il doit faire et ne pas regretter de ne pas pouvoir jouer.

3. Help méthodologique

La manière d’apprendre et de se concentrer est propre à chacun même si nous avons un cerveau qui a besoin en général des mêmes choses. Comme nous sommes dans une situation particulière, prévoyez maximum 1 h 30 à 2 h par jour. Soyez aussi conscient qu’on peut revoir la matière scolaire en jouant (jeux de société, applications…). Pour étudier correctement il faut :

  • limiter, voir enlever toutes les sources de distraction (gsm, musique, bruits, tv, radio, jeux….)
  • être dans un endroit propre à l’étude quand c’est possible (vu la situation) : pas dans son lit, mais assis sur une chaise à une table.
  • On se pause quelques instants afin de se concentrer sur le travail à effectuer. (Quelques respirations – cohérence cardiaque)
  • On détermine un objectif (Je remplis ma feuille de calcul en 30 minutes). Votre cerveau a besoin de savoir qu’il doit se focaliser sur une tâche pendant un laps de temps, cela permet d’éviter la procrastination et favorise la concentration => pour en savoir plus sur la détermination d’un objectif
  • On travaille selon la technique POMODORO , soit 25 minutes de travail, 5 minutes de pause (toilette, boire, manger, respirer .. PAS DE GSM !!). On fait 3 cycles et ensuite on fait une grande pause de 30 minutes. => pour en savoir plus sur la technique du pomodoro

4. Mettez du cadre

N’autorisez pas des attitudes, comportements, habitudes qui ne sont pas autorisées quotidiennement, mais que vous laissez passer suite à la situation. Il est difficile de revenir en arrière. Un enfant à besoin d’un cadre, c’est sécurisant pour lui (temps passer devant les écrans, jeux, heure des repas, le réveil, le coucher…)

Par contre, profitez de ce confinement pour réapprendre à vous connaître. Parfois j’entends des parents dire, oui mais c’est mon fils/ma fille je la connais, c’est tout moi.. Non votre enfant, même s’il a hérité de vos gênes, s’il vous ressemble, n’est pas VOUS. C’est LUI, un être humain, une personne à part entière. Prenez le temps de l’écouter, de voir ce qu’il ressent, comme il vit la situation. Jouer ensemble (noter 20 questions sur des cartes/fiches du genre mon animal préféré, mon professeur préféré, comment je vis mon confinement, qu’est ce que je pense du virus, comment je me sens sans mes amis, comment je gère mon travail à la maison, ça me fait quoi d’être avec maman/papa/mon enfant tout le temps ? ….) et jouez le jeu, répondez chacun à votre tour à ces questions. Soyez honnête et congruent. Il ne s’agit pas de paniquer, mais votre enfant a besoin de voir aussi votre sensibilité, exprimez votre inquiétude pour lui, pour votre famille, pour l’avenir.. Il a aussi besoin de voir comment vous gérer la situation, comment vous trouvez des solutions pour fonctionner malgré tout. Votre parfaite imperfection lui est utile pour que son stress, la pression qu’il se met soit moindre aussi.

5. Prenez du temps pour vous

Restez positif.. et SURTOUT pensez aussi à vous. Facile ! vous allez me dire. Il est ESSENTIEL pour vous, de prévoir une pause (un bain, une douche,… un moment seul(e) dans votre chambre même 10 minutes), pour vous retrouver.. Pendant ce temps PERSONNE ne peut venir vous déranger, vous exprimez votre besoin de prendre ce moment à haute voix, vous vous assurez que tout le monde a bien compris, et vous insistez sur le respect de celui-ci. Au besoin réaliser une pancarte double : « maman prend un moment pour elle ». Instaurez le fait que cette pancarte marque le début de votre moment et SEULEMENT quand elle sera retournée « maman est à nouveau libre » on pourra vous déranger. C’est NON discutable.

Faites-en un jeu et réalisez des pancartes pour chacun.. Convenez des modalités pour chacune (le délais..) Le mot d’ordre est RESPECT !

« Mathilde fait ses devoirs » – « Julien prends sa pause jeu » – « Papa se repose » – « Maman travaille » – « Papa travaille »

Voilà, j’espère que ces petits conseils vous permettront de passer des moments plus faciles ensemble. N’hésitez pas à partager si vous avez trouvé cet article utile ou à me laisser un petit commentaire en-dessous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.