A propos

« Doutez de tout, surtout de ce que je vais vous dire »   (BOUDDHA)

Après avoir voulu être enseignante, avocate ou psychologue, mon chemin m’a conduit vers la police. C’est à 21 ans que j’y ai fait mes premiers pas en tant que garde-champêtre. J’y ai appris une multitude de compétences très utiles au métier de coach scolaire ou de praticien en relation d’aide : l’écoute, la créativité, l’empathie, l’aptitude à analyser une situation difficile et à trouver une solution appropriée.

En parallèle de mes études pour devenir Inspecteur Principal, j’ai décidé de reprendre un bac en psychologie, que je peaufinerai en école privée. C’est au service jeunesse, en tant qu’enquêteur que ces études vont le plus m’aider. Ce service, de 4 personnes, demandait beaucoup d’empathie, d’écoute, de remise en question par rapport à toutes les situations délicates et horribles que nous traitions.

J’y ai rencontré beaucoup de jeunes en difficultés de tout type : maltraitance, abus, décrochage scolaire avec parfois comme conséquence : l’entrée dans la délinquance. La tristesse et l’incompréhension face à leurs parcours m’ont amené à reprendre mes études en Science de l’éducation et deux formations en coaching scolaire. Ces formations ont été effectuées dans l’optique de répondre à la question :

« et si le décrochage était dû à un manque de méthodologie, au fait de leurs croyances de ne pas être capable d’apprendre ou de réussir. Et si, grâce à une méthodologie, mes compétences et mon expérience, je pouvais leur prouver que TOUT est possible ? »

En 2018, j’ai décidé de me consacrer entièrement au coaching et à la thérapie, parce que mon rêve c’est de permettre à chaque enfant de pouvoir étudier avec une bonne méthode, réussir à décrocher un métier qu’il aime et le voir s’épanouir. J’ai pu voir à plusieurs reprises, la joie dans les yeux d’un enfant qui a réussi son année, sa fierté et cela n’a pas de prix pour moi.